EKIDEN 2019, LA GRANDE CRUE

Mis à jour : 6 nov. 2019

Un an après avoir remporté le trophée « media », les bros qui reviennent tout juste de Chamonix retrouvent leur premier amour : le bitume Parisien. L’Ekiden est la course idéale pour se faire plaisir entre potes, surtout lorsque nous sommes si bien accueillis par les copains Front Runners, malgré le véritable déluge qui s’abat sur Paris en ce premier weekend de Novembre.



Crédit : Albin

NOUVEAU CASTING, MÊME PANACHE


Les bros ne sont finalement que 5 suite au forfait de dernière minute de leur Elite Cedric D, et décident de se répartir comme suit les différents relais :


Romain démarre, transmet à Guillaume, Maxime prend le relais, ensuite Pierre, puis Vincent (notre newbie à découvrir plus bas), et Maxime revient à la charge pour boucler le marathon.


Tout le monde est gonflé à bloc pour aller claquer un chrono et préparer les 10K de Paris au mieux. Le challenge est d’autant plus audacieux avec la météo capricieuse et la mission que nous a gentiment confié Irun : Tester le nouveau ASICS TENKA Pack, edition spéciale EKDIEN.


Ce pack composé de 3 modèles : Sortiemagic RP4, Tartheredge et Lyteracer avec des nouvelles couleurs et un design non sans rappeler le Japon, pays berceau de l’EKIDEN.


Un défi taillé sur mesure pour Bromance qui vient ajouter une motivation supplémentaire aux bros animés une fois de plus par le kiff de courir ensemble malgré la pluie diluvienne en pré-course.



C’EST PARTI




Relais 1 : Romain chausse pour l’occasion les Asics Tartheredge Tenka M qu’il sent légères et stables. L’adrénaline de la compétition sur route à laquelle il n’a plus gouté depuis 4 ans est bien présente et il a envie de courir, de courir vite.



La paire en question permet à notre chamois d’envoyer et de relancer, grâce à l’amorti FlyteFoam et au retour d’énergie, afin de doubler tous les runners trop lents à son goût.


Un premier kilo trop rapide, puis retour à un rythme plus correct entre 3’50 et 4’. Lui qui est plus habitué à grimper les cols en haute montagne qu’à slalomer entre les runners retrouve le gout à la compétition. Romain serre les dents et donne tout pour passer le relais à Guillaume en 18’52.






Crédit : Albin

Relais 2 : Guillaume prend la suite avec un objectif en tête : se rassurer sur la distance qu’il ne maitrise pas assez à son goût depuis quelques temps.


Les entrainements de trail n’aidant pas à performer sur cette distance, c’est avec sérieux que Guillaume a recommencé les tours de piste il y a un mois avec comme objectif les 10K Bridgestone.


Ce 10K était l’occasion de faire une revue de niveau avec une stratégie prudente. Ce 2ème relai était très traitre car bon nombre de teams envoient leur meilleur coureur et il était donc très difficile de se caler sur un bon rythme.


Un premier 5k qui passe en 19’ pour ensuite relacher involontairement sur la deuxième partie et finir en 39’58. Encore un peu de boulot avant la coupure annuelle.



Crédit : Albin

Relais 3 : Maxime qui va s’envoyer deux relais dans la matinée chausse les Asics Sortiemagic RP 4 Tenka M qui sont taillées pour la vitesse absolue !


Première sensation : elles sont plus que légères, c’en est même étonnant, et hyper respirantes, ce qui n’est malheureusement pas adéquat pour la météo du jour.


Cependant, cette sensation de vitesse est nette, et ça donne envie de voir si les jambes habituées aux amortis de la marque au swoosh peuvent répondre à ce nouveau modèle exigeant.


C’est donc parti sur 5kms à allure soutenue, entre 3’55 et 4’, mais prudente pour ne pas se cramer sur le 2ème relais à venir. Il faut adapter sa foulée, se forcer à courir de manière légère et sur les pointes. Ce qui est difficile dans ces conditions.


Il s’accroche surtout pour relancer après les quelques épingles à cheveux sur le parcours, et dans les lignes droites, c’est bonheur ! Chrono final 19’37, le boulot est fait.




Crédit : Albin

Relais 4 : Pierre, qui revient à la compétition après un très long break, comptait s’engager sur 5km mais se laisse finalement tenter par le relais 10K.


Objectif : 43min max. Ce qui est ambitieux vu l’état de forme, mais il compte sur son mental légendaire qui lui a permis de faire déjouer plus d’un prono !


Pour l’occasion, il s’équipe des Lyteracer Tenka M et se lance donc sur le relais 4 synonyme de 10K.


Après un départ un peu rapide, il sent une légère baisse de régime mais qui s’estompe au moment même où les bros le retrouvent à la sortie du 1er tunnel sur les quais.


Les pompes répondent bien, mais manquent un poil d’amorti pour son gabarit (85kg à la pesée), qui est malgré tout compensé par une belle stabilité au niveau du coup de pied.


Notre bel éphèbe s’arroche pour tenir du 4’30 au kilo sur les 6 premiers avant de connaitre une légère baisse de régime jusqu’à l’arrivée en 47’24. Pas de prépa, nouvelles pompes, conditions difficiles, la troupe est plus que fière de son champion.






Relais 5 : Vincent, la nouvelle belle recrue de dernière minute, chaudement recommandé par l’ami et grand absent Cédric, débarque sans trop savoir à quoi s'attendre. Après les passages des trois premiers relayeurs en moins de 4min du kilo', il a une impression que personne ne se retient et décide d'y aller avec également avec panache.


L’homme est un habitué des trails longues distances donc l’occasion de se tester sur ce format tombe à pic. C'est donc sans réel entrainement, et avec une petite pression, qu'il se lance sur le 5km. Pas le temps de souffler, il faut être explosif, et aller chercher un bon chrono. Celui-ci tombe et est sans appel : 19'07 ! Une très belle performance de néo bro.





POUR CONCLURE


Encore une belle course où tous les ingrédients étaient réunis pour se régaler, la camaraderie des Bros, un accueil fabuleux d’Asics, un buffet honoré, et la confiance d’Irun pour ce test qui mérite d’être prolongé sur d’autres sorties.


Un Tenka Pack auquel on peut avoir confiance les yeux fermés pour des coureurs aguerris, qui connaissent leur foulée et envie.


Des modèles hyper light fait pour courir avec panache, un mesh plus discret que jamais et un maintien du pied assez bluffant pour des modèles minimalistes. A retrouver sur iRun : LIEN





0 commentaire

Posts récents

Voir tout