SEMI DE VINCENNES : PRONOS EN BOIS

Mis à jour : 29 oct. 2018

C’est une Bromance inédite composée de Guillaume, Paul et Maxime qui prend le départ du semi de Vincennes. Incontournable rdv francilien de la rentrée après les 20KM de Paris et son affreuse médaille, et avant l’Ekiden, le relais du concours de b…

3 coureurs, et 3 objectifs.


Paul pour son premier semi vise moins d’1h45, Guillaume espère un nouvel RP après celui réalisé à Lyon, 15 jours avant, en 1’29’30, Maxime n’attend rien depuis le trail du Petit St Bernard (60km / 3500D+) début Oct.

Dimanche matin, après s’être retrouvé dans le froid mais au soleil, et vidangé les bolides, le trio s’engage à 9h45 dans le sas, loupe le coup de sifflet et doit sauter les barrières pour passer l’arche de départ.


Pour Guillaume la stratégie de course est limpide : garder un rythme entre 4’05 et 4’10 sur les 12 premiers km puis accélérer. Pour Maxime : ne pas se cramer comme à son habitude et suivre Guillaume. Pour Paul : tenir une cadence au feeling et éviter de réveiller la tendinite causée par le surentrainement de foot.

Max « je vais changer de stratégie de course et essayer d’en avoir une »

Les deux premiers parviennent à remplir leur contrat comme prévu en oscillant entre 4’05 et 4’15 sur les 13 premiers kms, se relayent pour prendre le lead, communiquent via des « trop rapide / dans le rythme / on est bien là » et parviennent à rattraper la flamme de 1h30.

Km 13, Guillaume et Max passent devant le meneur d’allure. Crédit @Anthony

Puis dans le faux plat ascendant du 14ème, c’est le drame : Guillaume décroche et laisse filer Maxime. La bromance séparée au 15ème, c’est à présent chacun pour soi pour les 6km restants. Pendant ce temps, Paul qui a plus de ressources que prévu, file comme le vent en moins de 4’30.


A l’arrivée, Maxime en tête, passe sous la barre symbolique des 1h30, Guillaume ne parvient pas à faire mieux qu’à Lyon et passe la ligne en 1’32, enfin Paul s’arrache pour terminer en 1’33 pour son premier semi !


Conclusion : Les garçons, meilleurs coureurs que parieurs, et Guillaume…

PS : même pas une médaille à foutre sur Instagram, c’est vraiment abusé.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout